AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les top-sites

Partagez| .

La Tanière du Grand Méchant Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité







MessageSujet: La Tanière du Grand Méchant Loup Dim 19 Juil - 5:21

La Tanière

du

Grand Méchant Loup




Un petit filet de lumière s'engouffra à travers une fine ouverture au sommet de la tanière. A travers elle, coulait également un petit filet d'eau provenant d'une source proche, remplissant une petite cuve, qui elle même s'écoulait lentement à travers une fine ouverture. Ainsi, la tanière profitait d'une intarissable source d'eau potable. Le filet de lumière diffracté par le liquide alla caresser le museau de l'Alpha dans un magnifique arc-en-ciel. Ce fut donc le signal du réveil pour Rouge qui ouvrit lentement les yeux. Le loup releva la tête et observa la tanière. Cette dernière était entièrement vide depuis la veille. Pour la première fois depuis très longtemps, le mâle avait passé la nuit seul, sans une fourrure chaude contre la sienne. Sa louve Alpha avait rejoint la tanière secrète en tant que Delta et s'occupait désormais des louveteaux, l'avenir de la meute. Lune Rouge avait donc mal dormi et s'était réveillé à de nombreuses reprises en recherchant la chaleur de sa louve. Il débuta donc sa journée avec une animosité très visible.

Se dressant sur ses quatre pattes, le puissant mâle s'étira de tout son long. Étant quasiment à la moitié de sa vie, l'Alpha possédait une vigueur et une puissance que peu d'Apaches pouvaient se vanter de posséder. Depuis quatre ans déjà, aucun membre de la meute n'avait osé le défier. Cette dernière mangeait à sa faim, possédait un très large territoire, des louveteaux en pleine santé et une certaine discipline qui assurait la bonne marche de la meute. Lune Rouge était donc un Alpha respecté et apprécié par sa meute.

Assoiffé, le mâle alla se désaltérer dans la cuve d'eau. Le liquide était frais et limpide. La source naturelle qui alimentait la tanière était pure et fraiche. Quelques lapements plus tard, l'Alpha fut dérangé par l'entrée de son Bêta. Il n'était pas rare de le voir ainsi pénétrer dans la tanière pour saluer son Alpha ou l'entretenir des premières affaires de la journée, après s'être assuré que ce dernier était réveillé. S'avançant, il s’inclina brièvement pour le saluer en donnant quelques coups de langue dans le vide. Il avait remarqué l'animosité de son Alpha. Il se hâta donc d'exposer les raisons de sa venue :

« Lune Rouge, ta louve, la Cheyenne est arrivée cette nuit. Elle attend dehors. »

Soufflant du museau, Lune Rouge abandonna le petit bassin pour se remettre dans son coin. Il avait choisi sa nouvelle louve lors de la rencontre avec son rival Cheyenne la nouvelle lune précédente. Sa fille, Étoile Vagabonde était partie la veille rejoindre ce dernier pour devenir sa louve. Lune Rouge en avait été presque malade et s'était couché très tôt
pour ne pas s'acharner sur les pauvres Omégas. Son animosité matinale n'était donc qu'une infime démonstration de sa colère de la veille. Il n'était pas pressé de rencontrer sa nouvelle Alpha et son instinct lui disait qu'elle non plus de devait pas être pressée. Elle était une ancienne Cheyenne, elle avait été arrachée à sa meute, à son quotidien, à sa vie. Le mâle avait bien entendu conscience de tout cela.

Prenant sur lui, Lune Rouge décida donc de lui offrir un accueil, si non chaleureux, du moins pas hostile. Se tournant vers son Bêta, il accepta de la recevoir.

« Fait-là entrer. Après tout, il s'agit aussi de sa tanière à présent. Je compte sur toi pour gérer la meute ce matin. »

Son Bêta s'en retourna hors de la tanière après avoir acquiescé. Lune Rouge s'assit et fit face à l'entrée. Il s'apprêtait à accueillir la louve à la fourrure blanche immaculée. Apercevant du mouvement, il choisit de faire le premier pas :

« Entre Louve Alpha. Tu es dans ta tanière à présent. »



(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas

Alpha

avatar

Lune Neigeuse







MessageSujet: Re: La Tanière du Grand Méchant Loup Lun 20 Juil - 18:15


Pourquoi la Neige ne sait faire disparaître le Rouge ?
Fatigue. Épuisement. Ils se succèdent à son corps tremblant. Quelques expériences malaisées durant son périple éhonté. Le regard bas. La douleur qui écrase la poitrine qui peine à se soulever. Il est tard. Il est tôt. Ils sont là, dans la tanière, les autres loups. Les larmes ont coulé, dignement et silencieusement, sur ses joues ciselées. Elles ont façonné de nouveaux traits, moins gracieux et plus vulnérables. Elles sont un témoignage de cet amour indéfectible qui lie éternellement l'albâtre délicat aux adoptants. Ils manqueront, Lune Ténébreuse et Petit Rêve. Ils oublieront, Lune Ténébreuse et Petit Rêve. Sûrement. Pas Navi. Pas toutes ces petites choses qui ont créé le mot bonheur à son cœur et fait vomir ses tripes après que le choix ait été fait.
Pas toutes ces pensées qui l'ont bouleversé. Pas ces attentions qui les ont rendu exceptionnels à son regard d'enfant troublé. Austère, la môme en habit de blanc. Mieux qu'une mariée, c'est une condamnée qui refuse son châtiment, mais qui se plie aux volontés des mâles qui murmurent des calomnies dans son sillage. Douce chasteté de Neige qui est vendue au plus offrant.
Un sourire las.
Même la volonté de se battre est tombée sous les coups de ses pères qui s'inventent sages. « Je suis Navi des Neiges. J'ai été désignée pour devenir la compagne de votre Alpha. » Surprise qui se dessine sur les traits des Gammas. Être scrutée comme une bête étrange. Si, au moins, c'était à un Chinook que son corps était destiné… Là, même sa fourrure fait tâche. Les plaines où le soleil se couche, chaque soirée, et se lève à chaque matinée. C'est à croire qu'il n'a aucune pitié de ceux qui vivent un drame en ces nuits funestes. Une lune. C'est le délai qu'on lui a offert pour poursuivre cette vie adorée. Pour se nourrir de chimères, en priant pour que les autres renoncent, et que son temps aux côtés des siens ne soit pas écourté. Les frontières se sont refermées sur sa silhouette décharnée, appauvrie par les jeûnes imposés par ses entrailles malheureuses, et les Cheyennes ont été laissé derrière. Les sanglots sont nés dans sa gorge, jusqu'à menacer de la tuer par asphyxie, sans qu'ils ne puissent se résoudre à éclater sous les regards de ceux qui sont désormais ses subordonnés.
Pas d'ordres. Pas de caprices. C'est pas ça, Navi. Son âme désolée aspire à autre chose. A retrouver cette tendresse à peine quittée, et les liens désormais coupés. Cette complicité qui a éveillé l'envie de maternité. Ces câlins maladroits, et ces chasses ratées pour apprendre à quelqu'un comment attraper l'air plutôt que les vies. Être invitée à entrer. « Je suis navrée de me présenter à toi si tôt, Lune Rouge. J'ai préféré quitter les miens cette nuit, en priant pour ne pas déranger tes loups dans leur sommeil. » Pénétrer dans son antre. Découvrir une silhouette massive, trop tôt haïe et désormais épousée. Le regard se promène, s'imprègne de la douceur des lieux, et s'étonne de cette bouffée de réconfort qui l'étreint. Au moins, son sanctuaire s'apparente à un petit paradis. Les fins filets d'eau qui s'écrasent mollement contre la paroi rocheuse pour rejoindre un minuscule bassin. Le chuchotement délicat du liquide qui s'insinue à travers ses pores, sans même effleurer sa pelisse immaculée. « Je suis Navi des Neiges. C'est un honneur d'être à tes côtés pour te seconder. » Un signe de tête respectueux, pas même surjoué. Radoucie, Navi ? Jamais. Seulement polie.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité







MessageSujet: Re: La Tanière du Grand Méchant Loup Mar 4 Aoû - 16:20

Le premier pas a été fait. Il ne tient qu'à la nouvelle venue de faire le second. Une présentation en bonne et due forme devant celui qui sera désormais son époux. Une présentation simple, directe, sans prétentions ni manières. Cela ne servirait à rien. L'appartenance à cette meute, son statut en son sein, tout est déjà admis et définitif. Aucun retour en arrière n'est possible. Il faut courber l'échine, se résoudre, relever la tête et s'adapter.

Un pelage blanc immaculé qui contraste avec la semi-obscurité de la tanière. Un pelage luisant et soyeux qui renvoi la lumière de l'astre solaire et forme comme une aura angélique autour d'elle. L'Alpha a bien choisi. Parmi toutes les autres, il n'y avait de louve plus belle. Si ses qualités égalent sa beauté, l'imposant mâle nuancera la perte de sa précieuse fille. Le temps se chargera d'effacer la douleur sans toutefois effacer le souvenir, indélébile.

La louve blanche est là. La nouvelle femelle Alpha des Apaches. A peine arrivée et déjà couronnée. Elle s'avance timidement. Craintive, intimidée ou tout simplement surprise de l'endroit ? Elle parle.

« Je suis navrée de me présenter à toi si tôt, Lune Rouge. J'ai préféré quitter les miens cette nuit, en priant pour ne pas déranger tes loups dans leur sommeil. »

Trop tôt ? Il est déjà tard. La vie de la meute commence bien plus tôt. Navrée de se présenter ? L'expression est d'une remarquable justesse. Sans doute aurait-elle préférée de jamais avoir à se présenter à lui, cet époux qu'elle ne connait que grâces aux rumeurs, aux histoires qui circulent entre les meutes. Déranger. Un terme qui n'a déjà plus aucune espèce d'importance. Louve Alpha nul ne dérange. Peu importe l'endroit. Peu importe les circonstances.

« Je suis Navi des Neiges. C'est un honneur d'être à tes côtés pour te seconder. »

Un honneur ou un calvaire. La nuance est maigre en certaines circonstances. La respectueuse courbette ne trompe personne. Pourtant les faits sont là. Il faut rendre cela officiel, plus réel. Ce n'est plus un cauchemar, mais la dur réalité. Un nouveau nom, pour un nouveau rang.

« Tu peux oublier ce nom. Tu es Louve Alpha. Désormais, tu t'appelleras Lune Neigeuse. A ce titre, ne craint plus déranger quiconque. Où que tu sois, tu seras à ta place. Néanmoins, si d'aventure certains loups te trouve dérangeante, c'est à moi qu'ils devront rendre des comptes. »

Absolu, fort, imposant. Tel doit être l'Alpha. Il ne l’apprécie pas, il la hait même un peu, mais il s'agit de sa femelle. Nul ne peut s'en prendre à sa Louve sans en payer le prix fort. La chose doit être claire et connue de tous. Il ne faut pas perdre de temps. Présenter la nouvelle Alpha à la Meute. Rendre les choses officielles et indiscutables.

« Suis-moi. Il faut te présenter à notre meute. »

L'invitation est irrécusable. Il quitte son nid douillet pour offrir son corps massif à la lumière du jour. Le soleil brille et l'atmosphère est encore humide de la nuit pluvieuse. A ses côtés, sa femelle. La meute est là. Elle a arrêté ses activités pour saluer son Alpha et sa nouvelle compagne.

« Apaches ! Votre nouvelle Alpha. Lune Neigeuse. »

Les échines se courbent, certaines plus difficilement que d'autres. Par ce geste, la nouvelle alpha est acceptée, mais pas encore respectée. Cela viendra. Au cours de la chasse du matin peut être...



(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La Tanière du Grand Méchant Loup

Revenir en haut Aller en bas

La Tanière du Grand Méchant Loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête
» Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup, grand loup noir ~ (Alex Inuka)
» Le petit méchant loup...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Territoires :: ☾ Les Plaines Sauvages - Meute des Apaches :: La Tanière du Crépuscule :: La Tanière Principale-