AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les top-sites

Partagez| .

∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Lambda

avatar

Foudre d'Espoir







MessageSujet: ∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit. Lun 18 Mai - 21:34



∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle...
Lune de Minuit & Foudre d'Espoir


Les montagnes sautillantes, après-midi, calme.

Seul, il n'y a que les chants des oiseaux égarés dans les cieux au loin qui accompagnent cette promenade silencieuse. Cela semble être un chemin sans répit, toujours le même, identique où les voix s'acharnent dans des pensées mouvementées et diversifiées. Pourtant seul, parmi la nature. Il n'y a que ces pensées, ces voix inoubliables et ces phrases toujours répétées qui ne sont qu'entendues par soi-même. Un fou qui perd la tête, c'est bien cela. Un fou qui ne s'avoue pas vaincu par la peur et la peine. Un fou parmi tant d'autres. Une âme cinglée que les autres perçoivent comme une âme pure. « C'est un secret, personne ne te croiras, ils te croiront fou, si tu dis entendre des voix. » Hélas, oui. Lorsque l'on se perçoit soi-même comme un esprit dément, il n'y a plus de place pour un mensonge. « Sombres voix, je vous contrôlerai... ce sera la malédiction d'être entrée dans mes songes. » La neige s'écrase, sous des coussinets, sous des pattes, elle se renfonce comme si l'on finirait dans un pays des merveilles si l'on forcerait trop contre ce sol vaste. Un lièvre mort, un autre cadavre, laissé-là, probablement un Kappa ayant passé par là, peut-être bien. Les restants d'un corps inerte, une neige bafoué de sa blancheur et pervertie de sa rougeur ressortant. Une fine mélodie parvenant au loin, ce vent froid dansant dans ma fourrure blanche, j'oublie tout... une nouvelle fois. Il n'y a plus de places pour ses mauvais souvenirs appartenant à ma tête, simplement le vide pour mes pensées perdues. Des pensées vides ?

Quelques arbustes empilés sous la neige semble se camoufler parmi cette froideur fondant à la moindre chaleur. Aucun sentiment ne semble traverser cette épaisse couche qui les séparent de mon cœur battant à la chamade, sans réelle raison. Cette langue finissant par passer sinueusement sur ce qui sont caractérisés en tant que crocs, pour cette capacité de déchirer les tendres chairs. À quelques pas d'un oiseau mort, mes canines s'approchent de ces membranes de chairs se présentant à mes prunelles grisées et bleutées. Je déglutis. Un moignon de chair arraché, je le traîne quelques minutes du bout des crocs, cette odeur semblant si douce, alléchante et pourtant infecte. Quelques spasmes traversent mon dos, ma gueule s'ouvre laissant passer ce moignon pour qu'il jonche contre le sol. Infecte. Une ordure pourrie et peut-être même habitante de maladies, je ne peux tomber malade.
« Tombé du ciel, cet oiseau n'est que porteur de malédictions, tout comme ta folie ». Tais-toi... tais-toi, stupide voix. « Tu devrais ne pas te méprendre sur tes mots, chère voix. Tu es tout autant porteuse de maladies, des maladies mentales. »

Une nouvelle fois, elle se perd, elle se perd dans les décombres de mes songes, le temps semble s'être arrêté, le vent mélodieux ne s'infiltre nulle part, il n'y a que la neige fondante qui laisse deviner que les secondes défilent toujours. Aucun bruit ne persiste. Pourtant, une sensation étrange vient quémander que ce silence finira par se leurrer.


made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alpha

avatar

Lune de Minuit







MessageSujet: Re: ∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit. Mer 3 Juin - 22:47


Cette mélodie m'est familière...
Cette mélodie...
J'ai l'impression qu'elle m'appelle...

Avec Foudre d'Espoir~



Cela fait depuis un moment que tu ères.
Cela fait longtemps que tu chasses.
Cela fait un moment que tu les poursuis.
Ces idées noires, aussi sombre que ton cœur.
Tu a finis par t'y faire, par t’accommoder à cette situation.
Cependant, tu aimerais que cela cesse.
Que tes tourments prennent fin.
Pourtant, tu as fait de ces épreuves une force, tu as su fonder quelque chose sur autre chose de mort, tu as su te démarquer des autres, tu es maintenant au dessus de tous et tu te sens cependant plus faible qu'eux, d'où tes excursions pour devenir plus fort, aussi bien physiquement que mentalement.
Tu t'approches d'un endroit que tu connais bien sur ton territoire, les montagnes sont continuellement enneigées et tu aimes à t'y perdre, ainsi que remarquer le contraste étonnant que cela fait avec ton pelage d'un noir charbonneux.
Tu sens un lapin, tu poses ta truffe sur le sol, puis tu suis la piste.
Tu relèves la tête et tu vois:
Un loup que tu connais bien, un loup sur lequel tu peux compter, ce loup qui aurait pu être ton frère de sang, mais qui est en réalité ton frère d'arme, ton frère de meute.
Tu as confiance en lui, tu es son exact contraire et pourtant, tu lui ressembles, voilà pourquoi, toi, Lune de Minuit, te dirige vers ce loup.
Foudre te reconnait et tu lui esquisses un petit sourire, tu es content de le voir tout simplement.

"Bonjour Foudre, content de te croiser ici."

Tu avances vers lui tranquillement et t'arrête à sa hauteur, il semble tourmenté.


© Codage par Kaala

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org

Lambda

avatar

Foudre d'Espoir







MessageSujet: Re: ∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit. Dim 7 Juin - 18:55



∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle...
Lune de Minuit & Foudre d'Espoir


Les montagnes sautillantes, après-midi, rencontre familière.

L'air aurait pu virevolter, dans un monde reconstruit et autrefois déchu. Elle aurait pu être coloré de pigments multicolores, mais ce fut l'invisibilité qui s'éprit de notre oxygène. Cette oxygène qui s'infiltre froidement dans notre gorge jusqu'à pratiquement la geler de sa froideur qu'a adoptée le Nord. Elle s'y glisse doucement, dans ma fourrure blanchie et épaississe de loup d’arctique. Mes griffes ramassent la neige, à chaque pas engendré dans un engrenage sans fin. La buée sors de ma truffe et se mêle dans une fumée ternie. Il n'y aucun contraste, excepté mes prunelles grisé, l'autre bleuté et donc différentes fixant les environs, à l'avant de moi. Un coup de vent se propulse contre mon flanc gauche, j'abaisse la tête, où le bout de mes oreilles suivent ce courant fort. J'esquisse un fin sourire innocenté, mon regard se relève, à l'appel de mon identité. Une voix, celle dont je connais. Un timbre de voix emprunté dans la fierté. Je rapporte mes pupilles avec respect vers le destinataire m'ayant adressé la parole, penchant la tête d'un fin mouvement en guise de bonjour, avant de prendre avec calme la parole.

« Bien le bonjour à vous, Lune de Minuit. Je suis autant heureux d'avoir la chance de vous avoir croisé, en un si beau et calme début de journée. »

Exprimé le tout dans un respect sans encombres, cet air tourmenté cherchant à s'évanouir dans un oubli, évidemment pour reprendre une expression glorieuse et à la fois d'une sérénité remarquable. Tu fais quelques pas aussi, avant de t'asseoir, d'un bref mouvement, tout en le questionnant gentiment.

« Quel bon vent vous amènes dans les environs ? »

La neige recouvre entièrement les environs, le Nord où nous habitons n'est pas si désagréable qu'il n'en a l'air. Cette glace, cette espace vaste et enneigée nous endurcis à contrer les durs étapes hivernales que d'autres canidés n'auraient jamais réussis à ce jour à combattre, avec leurs courtes et peu épaisses fourrures colorés de divers teintes agréables à l’œil. Lune de Minuit avait toujours eux cette fourrure noire, apaisante d'une certaine façon, il dégageait cette sûreté que bons grands meneurs n'auraient jamais réussis à apporter aux autres. En tant que gradé de Lambda, j'avais eu la chance d'entretenir de bonnes discussions avec celui-ci, expérimenté je veillais à ce que la meute ne rencontre pas de mauvais lurons désagréables et celui-ci se chargeait de grandes tâches. Je lui vouais un grand respect, pour son courage d'affronter de tels défis, de tels responsabilités qu'il ne prenait pas à la légère.

made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alpha

avatar

Lune de Minuit







MessageSujet: Re: ∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit. Dim 7 Juin - 22:54


Cette mélodie m'est familière...
Cette mélodie...
J'ai l'impression qu'elle m'appelle...

Avec Foudre d'Espoir~



Le grand loup noir se posait beaucoup de question, surtout depuis qu'il avait croisé cette louve nommée Silent Requiem, il devait avouer que la louve avait eu un effet assez étrange sur lui, il n'avait pas l'habitude de se retrouver comme ça, au pied du mur, gêné par ses propres paroles et par ceux de son interlocutrice, il s'était limite senti mal.
Il avait donc décidé de venir dans ses montagnes pour se reposer et se ressourcer, mais peut-être son instinct l'avait-il aussi mené ici dans le but de se confier et de vider son sac ?
Il n'en savait rien.
Ainsi, la venue de Foudre en ces lieux était-il un signe du Destin ?
Minuit se le demanda.
Il adressa ses quelques mots à Foudre:

"Je cherchais apaisement et réconfort en ce lieu des plus calme."

Lune de Minuit tourna légèrement la tête et observa les alentours: de la neige à perte de vue, un silence immaculé...
Qui bizarrement lui rappela Silent Requiem, pourquoi diable, était-elle dans ses pensées en ce moment ?
Il préféra repoussé cette question au fin fond de son esprit, il la ressortirait plus tard... Ou peut-être maintenant...
Il osa donc poser la question qui le taraudait, ne sachant pas si cela était normal ou non, il le fit quand même:

"Et bien... Pour tout te dire... J'ai rencontré récemment une louve, c'est la Bêta de la meute des Apaches et elle a fait naître un grand trouble en moi dont j'ignore l'origine, aurais-tu une explication ?"

Le loup sombre se demandait beaucoup de chose en réalité, il n'osait se confier à personne de peur que quiconque ne perçoive un point faible chez le jeune alpha car en effet, il était arrivé au pouvoir par la force d'une certaine manière et était le plus jeune alpha dans tous ceux vivants sur ces terres.
Il se risqua cependant à se confier un temps soit peu à son Lambda, il continua donc:

"Tu sais aussi comment je suis venu à gouverner cette meute, selon toi, en étais-je digne ?"

Le loup faisait part de ses doutes à un de ses subordonnés et c'était la première fois, il espérait ne pas avoir à le regretter par la suite, mais son instinct lui intimait qu'il avait fait le bon choix.



© Codage par Kaala

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org

Lambda

avatar

Foudre d'Espoir







MessageSujet: Re: ∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit. Dim 7 Juin - 23:51



∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle...
Lune de Minuit & Foudre d'Espoir


Les montagnes sautillantes, après-midi, questionnement sans fin.

Le loup ébène semblait se noyer, dans les fins fonds de ses questionnements. L'abysse lui-même réussissait à lui seul à nous soutirer des doutes, bien facilement. Les voix bourdonnaient dans ma tête, je ne m'étais jamais plus demandé le pourquoi de leurs présences dérangeantes, lors de la première fois où j'avais oser réfléchir à cette question. D'une certaine façon, elles étaient apparues d'elle-même pour combler le vide d'un néant qui fut autrefois habité par la normalité. Les virus n'avaient pu que développer une tyrannie à l'intérieur de moi, un terrain macabre et à la fois maussade. La mélodie du vent voulait apaiser les cordes sensibles de l'instant présent, nos cordes sensibles. « Te crois-tu réellement capable d'oublier la souffrance du passé, Foudre ? Tout est de ta faute, après tout. » Les voix m’interpellent, me détruisent, me renient et me rend coupable en effaçant ainsi tous mes doutes. La fourrure de ma tête se balance au même rythme que ma tête qui se secoue, comme si ces néfastes habitantes de mes songes allaient s'envoler avec le vent et atterrir quelque part, loin de moi. Je ne les écoutes plus, je n'écoute que mon alpha, celui-ci laissant perdre son regard, dans un horizon vaste. Elles jacassent, il se confie et j'écoute. Le meneur était donc éperdument perdu dans son rôle et sa rencontre avec une louve Bêta. Ce qui plus est une louve appartenant à la meute des Apaches. Celle-ci réussissait à creuser un trouble dans les tréfonds de Lune de Minuit, ce trouble...

« Que ressentez-vous, exactement ? Une angoisse, un noyau quelque part, une amertume ou une impossibilité à définir ce qu'elle représente exactement ? Les troubles sont bien nombreux, en ce monde. Des troubles d'anxiétés, de peurs, à savoir... Peut-être réussissait-elle à venir vous cherchez dans votre fort intérieur ? À voir de quelles façons, elle peut être un monument du passé qu'elle réussit à vous projetez à nouveau ou bien vous, vous intéressez à ce qu'elle est, réellement.  »

Une pause de quelques minutes, un silence monotone prenant l'ambiance, telle une claque en plein visage. La neige couvrant les environs lointains semblait s'écrouler en douceur, sur nos carcasses animées. Le hautement gradé repris parole, je tournais ma prunelle grise en coin, pour le regard d'un coup d’œil. Le loup charbon discutait à propos d'un nouvel questionnement, je n'en fus particulièrement pas surpris, puisque je m'étais aussi, un jour, posé la même question, à propos de ma place au sein de la meute. Lune de Minuit n'avait pas la capacité de mettre la patte sur la vérité, à propos de son mérite d'être alpha... ne se croyait-il pas à la hauteur ? Il était vrai qu'il avait eu ce rôle à un très jeune âge.

« L'expérience s'acquiert au fil du temps, Minuit. Je crois que vous êtes dur avec vous-mêmes. Vous, vous sous-estimez peut-être, il ne le faut pas... acceptez-vous comme vous êtes car la meute persiste à leurs grades et vous secondes, afin de vous aidez. Si vous ne seriez pas digne, vous ne seriez pas ici en cet instant présent à parler de gouverner et de mériter. Vous avez fait des efforts, afin de garder ce rôle, malgré votre jeune âge... vous n'avez pas abandonnez, malgré tous les soupçons. Vous êtes un modèle à suivre, peu de jeunes loups auraient réussis à acquiert une meute complète, à un si jeune âge. Ce n'est pas de tout repos, être alpha, cela demande une grande maturité. »

Un petit sourire étira légèrement les babines que composaient ma gueule, je laissa un soupire s'évader dans le temps, tout en farfouillant dans le ciel blanchis, un moyen d'atteindre les cieux de l'apaisement.

made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alpha

avatar

Lune de Minuit







MessageSujet: Re: ∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit. Sam 13 Juin - 21:18


Cette mélodie m'est familière...
Cette mélodie...
J'ai l'impression qu'elle m'appelle...

Avec Foudre d'Espoir~



Du noir.
Du blanc.
Les deux loups ne se ressemblent pas et pourtant, ils se sont réunis ou du moins le hasard les y a fait se retrouver en cet endroit d'une blancheur éclatante.
Le loup noir hésite, il se demande si sa place est bien ici, si sa différence est telle qu'elle se voit au point de se sentir rejeté.
Non, un alpha ne doit pas se poser ce genre de question, il doit simplement être fort pour les autres, être digne de confiance, être digne de diriger.

"Je ne sais comment expliquer cela... Disons que se serait plus une sensation de manque, légèrement cachée au fond de mon esprit."

Le loup noir titubait intérieurement, il ne savait que penser, il ne savait que faire...
Il se posait tellement de questions qu'il en avait l'esprit embrumé, le grand loup avait d'ailleurs du mal à dormir depuis quelques temps mais ne s'en inquiétait pas spécialement, il faisait avec, tout ce qu'il voulait après tout, c'était que sa meute soit bien.

"Tu l'aurais entendu parler... On aurait dit une alpha, cette louve n'est pas comme les autres."

Ses paroles surprirent le loup charbon et celui-ci recula d'une patte, il n'en revenait pas et ne parvenait pas à cacher sa surprise, pour une fois, il perdit le contrôle.
Il se ressaisit une seconde plus tard et son regard se perdit au loin, dans la neige immaculée qui s'étendait à perte de vue devant les deux loups.

"Heureux de savoir ce que tu penses, je t'en remercie Foudre."

Le loup se tut et ses yeux vagabondèrent un peu plus loin que ce qu'ils lui permettaient.



© Codage par Kaala

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org

Alpha

avatar

Lune Vagabonde







MessageSujet: Re: ∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit. Lun 17 Aoû - 10:22

Le rp est il toujours d'actualité ? Il risquerait de terminés dans les archives...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: ∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit.

Revenir en haut Aller en bas

∞ • Cette mélodie m'est familière... Cette mélodie... J'ai l'impression qu'elle m'appelle... PV Lune de Minuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pense à Thierry( Elodie)
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Cette accalmie m'inquiète.
» quel est cette objet
» quelle est cette décoration militaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Territoires :: ☾ Les Rocheuses - Meute des Chinooks :: Les Montagnes Sautillantes-