AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les top-sites

Partagez| .

Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ? [ PV Étoile Vagabonde ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Colombe Sauvage







MessageSujet: Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ? [ PV Étoile Vagabonde ] Sam 9 Mai - 18:41






Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ?



Un vent froid s’engouffrait entre les poils  de la louve noire. Les cris stridents des corbeaux se faisaient entendre au dessus de sa tête tandis qu’elle s’engouffrait dans l’Usine désaffectée.  Dernièrement elle avait dû changer d’abri car elle se trouvait beaucoup trop près des territoires des Meutes. La grande dame noire n’avait aucunement  envie d’aller s’attirer les foudres de ces bêtes là. Elle avait alors continué d’errer comme à son habitude en remontant vers la frontière des Chinooks et des Apaches.  Et pendant toute la traversée Fenrir semblait avoir veillé sur elle, car par une chance incroyable elle ne s’était faite repérée par aucun des membres des deux meutes. La canine avait pu chasser  ses petites proies sans soucis avant d’arriver dans la Ville Abandonnée. Elle avait eu vent en espionnant d’autre solitaires qu’il existait cet endroit non dominé par les meutes et libre pour tous.  Bien évidemment  la dame noire avait sauté sur l’occasion et s’était tout de suite mise en route.

Elle était arrivée en début de mâtiné en explorant tous les environs en quête d’abri convenable. Elle avait d’abord fait le tour du Stade de la Paix en ne trouvant rien d’autre que de vieux débris de bipèdes et de vagues odeurs de meute.  Elle était passée vite-fait devant la statue mais n’avait toujours rien trouvé…Alors que sa patience commençait à atteindre ses limites, elle était finalement arrivée dans l’Usine désaffecté.  Elle avait cru pouvoir se rouler en boule tranquillement  et se plonger dans les bras de Morphée mais Fenrir ne lui laissa pas cette chance.  Peut être en avait-elle trop abusée lors de son trajet pour longer les frontières, mais peu importe, au moment propice ou elle allait se trouver une place, un loup neutre fit son apparition.

Colombe Sauvage ne pouvait pas supporter cette espèce de canidés qui ne juraient que par la violence et le combat. Ceux-là ne sont bons qu’a allé crever dans leur propre sang. La louve noire avait eu à ce moment là des envies de meurtre. Elle avait senti la brusque montée d’adrénaline et le gout métallique se propager dans sa gueule. Vous ne pouvez pas savoir à quel point elle avait eu envie de le massacrer…Cependant  parmi ce moment de folle hésitation, la raison avait finie par reprendre le dessus. Elle n’était plus contre de simples cabots, elle était contre des loups. Les combats étaient différents et elle ne voulait pas prendre le risque de mourir. Il ne fallait pas se rabaisser au rang de l’ennemi, elle qui les avaient méprisés pour leur sottise et leurs envies de sang. Elle était donc restée calme et neutre mais avait du se retenir un bon nombre de fois. L’autre l’avait regardé comme si elle n’était qu’un être inférieur et cela déplaisait fortement à Colombe. Mais il fallait jouer le jeu si elle voulait pouvoir dormir sans tremper dans son propre sang.

Finalement le Solitaire l’avait laissé prendre sa couchette et était parti dehors.  La dame noire  avait finit par décamper à son tour pour chasser puis était revenue rapidement, par crainte de se faire voler sa place alors qu’elle avait payé cher son de son honneur devant l’autre inconnu.  Maintenant elle marchait tranquillement en direction de sa place, ses oreilles étaient dressées sur le haut de son crâne et elle avait la gueule légèrement entrouverte.  Quelques traces de sang étaient encore visibles sur ses crocs et son pelage était ébouriffé à cause du vent  qui s’était fait un malin plaisir à désordonner son poil.  Ses yeux bleus étaient fixés  sur un point inexistant tandis que ses paupières commençaient  à se fermer….

Elle se releva brusquement en lâchant un aboiement.Des bruits de pas venaient de briser le hurlement du vent. Qui…qui était encore venu ? Allait-elle devoir encore négocier sa place en se laissant insulter par un solitaire sorti de nulle part ? Cette fois-ci elle ferait en sorte qu’on ne la prenne pas pour une faiblarde. Le pelage hérissé elle fixait l’entrée de ses yeux clairs en attendant que l’intrus ou l’intruse  se montre.  


Cookies d'Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alpha



Lune Vagabonde







MessageSujet: Re: Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ? [ PV Étoile Vagabonde ] Sam 9 Mai - 21:07

Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ?
feat. Somebody & Somebody
Ce matin-là, Étoile vagabonde était parti en pèlerinage pour aller se receullir devant la fontaine de Fenrir. La jeune louve avait appris il y a quelques jours de cela qu'une louve de chaque meute sera offerte à chaque Alpha pour qu'elle devienne sa louve. Bien sûr, Les apaches étaient en querelle avec les Cheyenne et Étoile vagabonde se doutait bien que parmi ses soeurs elle serait prise dans le lot. Elle avançait d'un pas serein à travers le territoire des Apaches. Il lui était alors venu l'idée d'apporter une offrande à Fenrir. Elle passa par les pleine florissante où galopaient au loin des mustangs. Les mustangs étaient de magnifiques animaux mais Étoile vagabonde ne s'y était jamais approché, combiens de fois les autres loups l'avait prévenu de la dangerosité de ses magnifiques animaux.

La jeune louve avait alors redressé le museau, human l'air ferait du matin. Elle ferma un instant les yeux, elle pouvant sentir non loin d'elle un terrier de lapin. Avec calme, elle s'approcha doucement du terrier, il n'y avait personne... Ou pouvait être ce maudit lapin . Elle redressa le museau, le vent ébouriffant son pelage couleur fauve. En observant bien, elle crut voir au loin un petit lapin. Étoile vagabonde s'en approcha doucement, avançant avec des pas de velours. L'animal bien trop occupé à manger n'avait pas faitfais attention à la jeune louve derière elle qui finit par bondir avant de l'attraper au cou, s'exon sa jugulair, il mourra. Quelques goutes de sang ruisellait alors le long de son museau, ce lapin serait une offrande pour Fenrir.

Etoila vagabonde avait alors repris la route en direction de la fontaine de Fenrir, il lui fallut un bon petit moment avant d'enfin arriver a destination. Face a la statue, la jeune louve salua Fenrir avant de déposer le lapin mort, reculant quelque peu avant de s'asseoi face a lui « Fenrir, donne-moi le courage de pouvoir affronter avec mes soeurs le regard des Cheyennes » Elle baissa le museau, quelque peu mélancolique « Je ne veux pas quitter ma meute Fenrir, s'il te plait... » Elle redressa le museau puis partie, saluant avec un mouvement de tête Fenrir.

La jeune louve était alors reparti mais soudainement l'envie d'explorer lui vînt... il était vrai que la jeune louve n'avait jamais vraiment exploré le territoire neutre même si on racontait que les loups solitaires s'y réfugiaient. Elle avança alors, regardant autour d'elle les bâtiments bipèdes recouverts de verdure, la nature avait repris ses droits... Au loin il y avait une usine désaffectée, Étoile vagabonde curieuse se demandait l'allure que pouvait avoir une usine bipéde, sa curiosité l'emporta sur sa raison, c'est à cet instant que la jeune louve pénétra dans l'usine. L'odeur d'autres loup était présente, elle n'était pas seule... dans quel pétrin s'était elle misé ? En posture de soumission la jeune louve s'était alors approché sans le vouloir d'une autre louve au pelage noir.


Dernière édition par Étoile Vagabonde le Sam 16 Mai - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Colombe Sauvage







MessageSujet: Re: Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ? [ PV Étoile Vagabonde ] Dim 10 Mai - 17:57






Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ?



La bâtarde ne lâchait pas du regard la silhouette qui se découpait dans l’entrée lumineuse. La gueule entrouverte, elle avait dardé ses yeux pâles sur l’animal qui était entré. C’était une femelle aux odeurs d’herbe et de chevaux. La louve plissa les yeux. C’était une louve des Apaches, elle n’aimait pas cela mais alors pas du tout… Elle se leva et fit un pas en avant. Elle avait le dos courbé mais ses oreilles étaient bien droites. La Dame noire jouait toujours sur sa manière de paraitre neutre pour éviter les ennuis. Un silence pesant régnait dans l’Usine tandis que l’air semblait se charger d’ozone. La Sauvage laissa couler son regard vers une fenêtre brisée. Le ciel se couvrait, un orage n’allait pas tarder à éclater. Mais il n’y avait pas que l’orage qui allait exploser….

La louve clanique s’était rapprochée dans une position de soumission. Bon choix…Elle qui avait eu tant de mal à maitriser les aptitudes physiques, maintenant elle les repérait sans cesse sur les autres. Elle fixa sans broncher l’inconnue qui ne semblait pas si rassurée que ça. Elle était plus jeune que Colombe’ et elle devait surement avoir une famille, qui l’attendait à son Clan adoré….La Combattante inspira longuement tout en continuant à observer l’inconnue. Ses intentions ne devaient surement pas être mauvaises, du moins, elle n’essayera pas d’aller lui piquer sa couchette. Elle ne semblait pas bâtie pour le combat, elle était svelte et fine. Surement une Chasseuse ou quelque chose comme cela. Elle ne connaissait pas vraiment les rangs dans les tribus.  La louve noire se détendit et fit un pas de plus vers l’autre femelle.

- Si j’étais toi je ne resterai pas là, les autres vagabonds n’aiment pas partager leur abri… et moi non plus. Ajouta t-elle en faisant vibrer légèrement ses babines.  Elle n’aimait pas les loups de tribus et ne les apprécierait sans doute jamais. Ils étaient trop sûrs d’eux, ils pensent que le nombre fait la victoire, ils ne connaissent rien du vrai combat….

Mais finalement, qui vivais le mieux ? Celle qui a croqué la partie pourrie  de la pomme ou celle qui ne goute que les morceaux sains ? La réponse était évidemment la deuxième… Peut être que Colombe Sauvage ne l’avouera jamais, mais elle savait au plus profond d’elle-même qu’elle aurait préféré mille fois voir le jour dans une tribu que de naitre en tant que errant. Sans aucun rang attribué et en étant considéré comme le moins que rien, la honte absolue. La louve noire sentit son échine se hérisser doucement  face à cette vérité  si évidente. Il fallait qu’elle arrête de penser aux éventualités.  Il était trop tard de toute façon, replonger dans le passé et se morfondre étaient des actes destinés aux faibles. Or elle ne l’était pas.

Elle ferma les yeux et les rouvrit en attendant le hurlement assourdissant du vent mêlé aux grognements de l’orage.  Les larmes commençaient à tomber du ciel, comme si Fenrir était en train de pleurer son misérable destin. Si elle avait été seule, elle aurait eut une geste de mépris. La pitié, qu’ils la mettent là ou elle pense…Elle n’en avait pas besoin pour avancer. La pluie tambourinait désormais le sol avec violence tandis que la foudre éclatante se reflétait dans les yeux de la bâtarde. Elle reporta son attention sur la louve clanique.

- N’espère par rentrer chez toi avec ce que Fenrir vient de nous imposer. Elle désigna d’un geste du museau l’orage qui éclatait dehors.  Elle allait être forcée de rester ici quelque temps alors que Colombe lui avait demandé de partir…L’esprit se jouait-il d’elle ?

- Qu’est ce qui t’amènes ici ? Ce n’est pas un lieu très fréquentable pour les loups des tribus…



Cookies d'Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alpha



Lune Vagabonde







MessageSujet: Re: Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ? [ PV Étoile Vagabonde ] Lun 11 Mai - 13:27

Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ?
feat. Somebody & Somebody
À peine est entrée de l'usine désaffectée, la jeune louve au pelage fauve s'était fait repérer et accoster par une autre louve au loin, celle-ci avait fait un pas avant de dire« si j’étais toi, je ne resterais pas là, les autres vagabonds n’aiment pas partager leur abri… Et moi non plus » Les oreilles de la jeune louve s'étaient alors redresser sur le haut de sa tête, sa queue elle, aussi se redressant « Tu crois vraiment ça ? » dit-elle alors d'une voix calme et apaisante. En effet, la jeune louve avait beau avoir abandonner sa position de soumission, celle-ci n'avait rien de béliqueue.

Étoile vagabonde avait plongé ses yeux ambre dans ceux de la jeune louve. Ne s'y attendant pas, la jeune louve fut surprise par le grondement de l'orage. Celle-ci se retourna alors brusquement, regardant dernière elle... Un bel orage en effet, elle qui venait d'offrir un lapin à Fenrir, voilà que celui-ci déchaînait le temps « Fenrir...» Murmura-t-elle alors à peine audible. La jeune louve soupira, avant de s'asseoir sur son derrière, remuant légèrement sa queue touffue. « N’espère par rentrer chez toi avec ce que Fenrir vient de nous imposer. » La jeune louve avait rapporté son attention sur la vagabonde, celle-ci n'avait pas tort... « Qu’est-ce qui t’amènes ici ? Ce n’est pas un lieu très fréquentable pour les loups des tribus… »

La jeune louve avait atterri ici par curiosité, elle qui aimait tellement explorer et vagabonder, d'où son nom d'apprentissage. Parfois, il arrivait au loup solitaire de la prendre pour l'une des leur à cause de son prénom, hélas son odeur ne trompait pas... « Fenrir est un loup bien mystérieux, je ne comprendrais et nous ne comprendrons jamais ses choix... » La jeune louve abaissa un instant le museau ainsi que les oreilles, elle repensait à la demande qu'elle avait faite à Fenrir, celui-ci allait-il être de son côté ? Après quelques instants, elle redressa la tête, s'adressant à la jeune louve noire face à elle « J'étais venu offrir une offrande à Fenrir quand l'idée d'explorer m'est venue... Pas très intelligent, mais j'ai ça dans les gènes depuis que je suis toute petite » L'exploration... Etoile l'exploratrice, qu'est ce que les membres de sa meute avait pu la nommer comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Colombe Sauvage







MessageSujet: Re: Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ? [ PV Étoile Vagabonde ] Sam 16 Mai - 12:32






Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ?



Ses yeux clairs ne quittaient pas du regard l'Appache. Elle avait l’air d’être quelqu’un de rêveur, elle était encore jeune et insouciante, elle avait encore toute la vie pour voir à quel point la vie pouvait être fourbe…Colombe aussi, était jeune.  Elle n’avait que 6 lunes de plus que la louve clanique et pourtant…  Elle se sentait tellement ancienne, comme si elle avait vu et connu des choses plus incroyables que ces jeunes canins. Serait-ce là de vanité ? Se considérer supérieur aux autres parce qu’on avait eu un début de vie difficile, ce n’était pas une marque de «  sagesse »…. La Dame Noire était encore loin d’avoir découvert toute les surprises que lui réservait Fenrir.  Pourquoi ce sentiment de domination persistait en elle, alors ? Peut être que, finalement, son esprit faisait en sorte que son seul souhait soit exhaussé. Jusqu’à maintenant elle avait été le larbin des humains, un jouet qui s’usait, qui s’abîmait jusqu’à devenir inutilisable. Que faisaient les bipèdes lorsque quelque chose ne les distrayait plus ? Ils abandonnaient. Ils lâchaient la chose qui leur avait servi depuis si longtemps, fidèle et loyale et le traitaient tel un déchet.  Colombe avait été le jouet de l’homme pendant plus d’un an de sa pauvre vie. Elle rapportait de l’argent. Beaucoup d’argent, avait fait la fortune de son Maitre. Elle avait appris à supporter les coups de gourdins, elle aimait, elle s’était prise d’une folle affection pour ce visage si méchant, si malhonnête qui lui apportait à manger. Après tout elle n’avait eu que lui. Elle tuait pour lui, elle faisait sa fierté, elle effrayait les  autres cabots pour lui faire plaisir, pour lui faire honneur. Puis un jour, dans cet endroit somptueux, pour une valise de billets, un an de service avaient été remplacés.

Personne ne pourrait comprendre à quel point ça avait été douloureux. La mort de sa mère n’était rien, absolument rien comparé à cette souffrance qu’elle avait ressentit. Lorsqu’elle avait vue cette valise argentée tenir entre les mains de son Maitre, alors qu’autrefois, c’était sa laisse qu’il tenait… Si les autres chiens n’avaient pas été là à aboyer près d’elle, elle se serait sûrement laissé tomber  en  pleurant toutes les larmes de son corps. Mais la loi de l‘instinct lui avait interdit d’exprimer sa souffrance, encore une fois elle ne devait pas paraitre faible aux yeux des autres canins au risque de perdre son statut  de supérieure, de dominante qu’elle avait acquis si durement. Elle avait alors continué de gronder, muant sa peine par un grondement menaçant, comme elle avait toujours fait.
Elle cligna des yeux. Elle semblait s’être échappée de ce monde pendant ces quelques instants ou elle avait repensé à son passé.  Elle était toujours dans l’usine Désaffectée, seule  avec une Appache qui allait être forcée de rester ici. Les oreilles de la bâtarde remuèrent légèrement. Le son mélodieux de la pluie résonnait dans les tympans de la jeune louve noire.

« Fenrir est un loup bien mystérieux, je ne comprendrais et nous ne comprendrons jamais ses choix... »

Avait murmuré la jeune louve au pelage caramel.  Elle avait baissé la tête ainsi que ses oreilles. Les prunelles de Colombe se baissèrent à son tour pour observer celle de la louve. Elle semblait plongée dans ses pensées et assez soucieuse. Quelque chose d’important  allait surement se passer dans sa vie et bien évidemment, cela avait un rapport avec Fenrir.

« J'étais venu offrir une offrande à Fenrir quand l'idée d'explorer m'est venue... Pas très intelligent, mais j'ai ça dans les gènes depuis que je suis toute petite »

Une offrande ? Elle voulait s’attirer les bonnes grâces de l’Esprit pour que tout se passe bien pour elle. Franchement la bâtarde n’avait jamais fait d’offrande à l’esprit. Elle jugeait ça inutile de poser une proie et de repartir sans rien faire. Le pauvre fantôme n’allait sûrement pas avaler un gibier destiné aux vivants… Ils étaient naïfs les loups clanniques, leurs pauvres proies qu’ils déposaient disparaissait quelques minutes après, bien sur. Mais elles n’atterrissaient pas chez Fenrir, elles atterrissaient dans l’estomac de Vagabond comme elle. En même tant la Dame noire comprenait. Pourquoi se priver d’un gibier fraichement tué ? Cependant, elle n’avait jamais fait cela. Par simple principe qu’elle ne volait pas le gibier des autres et aussi parce qu’elle était beaucoup trop fière pour manger une proie attrapée par quelqu’un d’autre. Elle n’était pas ancienne ni infirme, elle pouvait se débrouiller seule.

«  Une offrande ? Ah, tu crois qu’elle va partir directement dans l’estomac de Fenrir ? Parce que si c’est le cas, je suis sur le point de briser tout vos rêves. Vos proies si durement attrapées partent dans le système digestif des Vagabonds. »

Elle soupira. La louve allait sûrement croire qu’elle faisait parti de ces misérables.

«  Je ne fais pas parti de ces pouilleux  qui sont tombés si bas qu’ils en sont à dévorer vos offrandes, j’ai encore de la dignité. Je suis croyante et je pense que Fenrir voit vos dons . Pour ma part, je persiste à croire qu’il préfère les offrandes d’esprit que les offrandes matérielles…. »

On lui avait toujours enseigné que le meilleur de présent qu’on puisse faire à l’Esprit était ces choses immatérielles qu’on avait au plus profond de soi. Quelque chose qui venait du cœur. Le courage, la patience, la douceur… En côtoyant les homme de près,  la bâtarde avait remarqué qu’ils faisaient de mêmes. Parfois ils offraient aussi des choses matérielles, mais en passant devant une grande bâtisse surnommée « Eglise », elle les avait vus à genoux et silencieux.  C’est ainsi que lui était venu l’idée que Fenrir aimerait sûrement recevoir la même chose, au lieu  d’avoir une tonne de cadavres empilés devant sa statue.




Cookies d'Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alpha



Lune Vagabonde







MessageSujet: Re: Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ? [ PV Étoile Vagabonde ] Sam 16 Mai - 15:36

Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ?
feat. Somebody & Somebody
« Une offrande ? Ah, tu crois qu’elle va partir directement dans l’estomac de Fenrir . Parce que si c’est le cas, je suis sur le point de briser tous vos rêves. Vos proies si durement attrapées partent dans le système digestif des vagabonds. » À comprendre, la jeune louve noire ne comprenait pas, elle n'avait pas la même vision des choses qu'étoile vagabonde. Elle n'était pas idiote, elle savait très bien que Fenrir ne pouvait pas manger ce qu'elle lui offrait mais rien que de se démener à attraper une proie pour lui... cela était un geste que chaque loup devrait comprendre. Rester planté-la à lui demander quelque chose... sans s'être démené à faire un petit quelque chose ? petit quelque chose d'inutile puis ce qu'il était mort mais là d'où il était, il pouvait voir tout le mal que les loups faisaient pour l'unique et bonne raison d'être heureux de chasser quelque chose pour lui. « Je ne fais pas partie de ces pouilleux qui sont tombés si bas qu’ils en sont à dévorer vos offrandes, j’ai encore de la dignité. Je suis croyante et je pense que Fenrir voit vos dons . Pour ma part, je persiste à croire qu’il préfère les offrandes d’esprit que les offrandes matérielles… » la louve soupira, elle était désespérée des paroles de la jeune louve vagabonde mais elle ne la critiquerait pas pour la simple et bonne raison que ce n'était pas son genre. Elle se contenta alors de se coucher en face d'elle, de toute façon elle ne bougerait pas là tout de suite à cause du temps dehors « Il n'y a rien à dire sur ce que tu viens de me dire, nous n'avons pas la même perception des choses... et puis te savons que les offrandes finissent dans l'estomac des vagabonds peu importe, c'est la façon dont je me suis décarcassé à attraper cette proie qui compte le plus. » Le fauve avait étiré ses babines, laissant paraître un petit sourire, qu'allait répondre la jeune louve devant-elle ?

Dans l'usine désaffectée il faisait sombre, il y avait ainsi beaucoup de bruit. Le bruit de la tempête contre les vitres brisées, les pleure de certains loups ainsi que les bruits des coups de crocs et de la souffrance de certain. Bien trop pris pour se battre pour un misérable os, les loups les plus costaux n'avaient pas fait très attention à au fauve. Elle avait pourtant l'odeur des Apaches, étonnant de la part des vagabonds, eux qui détestaient soient disant les loups appartenant à des meutes. Regardant la scène qui se déroulait un peu plus loin, deux loups se bagarraient pour une femelle, deux colosse... deux loups idiots qui ne voulait que se reproduire, ne pensait-il pas aux petits plus tard ? Qu'est-ce qu'il mangerait ? est-ce que la louve qui aura mis bas aurait de quoi se nourrir ? Elle soupira « Regarder moi ses deux idiots là-bas... pauvre louve, elle est terrifiée » en effet elle regardait le combat mais ne pouvait pas fuir, car entre loups, il arrivait à certains solitaires de rester en bande avec des amis provisoire. Ces deux loups la étaient accompagnés de plusieurs compagnons qui retenaient la jeune louve désemparée. Étoile vagabonde laissa un légé grognement sortir de sa gorge « Espèce d'enfoirée... » Étoile vagabonde ne pouvait rien faire à part regarder, elle décida alors de tourner la tête, essayant d'oublier ce qu'il se passait à côté d'elle.

En regardant de plus près la louve devant-elle était assez maigre... il n'était pas l'habitude d'Étoile d'aider certains vagabonds mais celle-ci ne l'avait pas attaqué et ce n'est pas comme si son père l'alpha la voyait faire. Sans dire un mot elle était sortie, allant jusqu'à la statue de Fenrir, bien sûr la proie était toujours là... Elle le prit dans la gueule et en courant retourna en direction de l'usine désaffecté. La pluie avait mouillé son pelage, celle-ci dégageant une certaine odeur. Après quelques instants, elle entra de nouveau dans l'usine, le lapin toujours là. Elle secoua son pelage mouillé avant de s'asseoir devant la jeune louve, déposant le lapin devant elle « Mange, tu ne mangeras pas toujours à ta faim » la jeune louve tourna la tête, ne voulant pas passer pour une louve prise de pitié pour d'autres loups. Étoile voulait plus qu'autre chose la paix mais ce n'était pas pour cela que les vagabonds devaient siniciée à leur vie « quel est ton nom ? » dit-elle alors simplement, des goute d'eau ruisselant le long de ses poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ? [ PV Étoile Vagabonde ] Aujourd'hui à 3:53

Revenir en haut Aller en bas

Oseras-tu faire un pas de plus vers cette place ou le prix que j'ai payé était de perdre ma dignité ? [ PV Étoile Vagabonde ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Oseras-tu braver les interdits ? [04.12 vers 22h00]
» Keenan ~ Cap ou pas Cap ! Telle est la question ! Oseras-tu faire partie de ma vie...
» Tutoriels Photofiltre
» Jumpline or not Jumpline ?
» On ne peut plus faire de sacrifice en paix dans cette ville !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Territoires :: ☾ Territoire Neutre - La Ville Abandonnée :: L'Usine Désafectée-