AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les top-sites

Partagez| .

| La Colombe aux crocs acérés |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Colombe Sauvage







MessageSujet: | La Colombe aux crocs acérés | Sam 9 Mai - 10:39


Colombe Sauvage
ÂGE:  42 Lunes  ∞ MEUTE: Vagabonde ∞ SEXE:  Femelle ∞
« La bave des Crapauds que vous êtes, misérables humains n’atteindra plus jamais la blanche Colombe. »


✖ Caractère ✖
Douce petite colombe qu’elle est…quand elle ne montre pas les crocs. La Sauvage est une louve posée, d’un naturel calme et pas du tout agressive. Elle cherchera d’abord les paroles avant d’engager un combat. Elle n’est pas du genre à foncer tête baissé sous le coup de la colère, non, elle est intelligente. Ne la surestimer pas  lupins, si il y a bien une louve qui sait garder son sang-froid dans les situations les plus extrêmes, c’est elle.   « Ne jamais céder à la panique, ne pas faire d’actions inutiles et agir intelligemment » Tel est la devise de la canine au pelage noir.  Par son physique elle est considérée comme faible, mais elle est loin d’être cela et quand vous vous en apercevrez, il sera déjà trop tard. Colombe' est une sorte de manipulatrice sans le vouloir, avec son air innocent elle passe pour inoffensive mais lorsque vous restez longtemps avec elle, vous êtes le plus souvent surpris. Elle est calme et posée comme je l’ai dit au dessus, mais aussi d’un naturel très méfiant et plutôt froide. Qui l’aurait cru ? Une si charmante demoiselle dont la voix est aussi froide que l'Alaska. Pas facile à apprivoiser, faite attention Messieurs, elle mords parfois.

Sachez aussi que lorsqu’elle engage un combat, ce n’est pas de la rigolade. Tenez vous bien, Colombe' est une ancienne louve de combat. A sa première bataille elle dut planter ses crocs dans la jugulaire d’un de « ses frères. » Donc, lorsqu’elle se bat, c’est pour la mort, c’est pour sauver sa vie. L’instinct de la louve tueuse est encore en elle….

✖ Phsyique ✖


✖ Histoire ✖
Cette petite femelle est née d’une  d’un père chien se nommant Tharrion.  Mère Louve – appelons là ainsi vu qu’elle ne connait pas son nom-,  à donné naissance à sa fille et n’a jamais vu son géniteur. Elles passèrent quelques lunes en paix, en Amérique du Sud, à l’abri des regards. Mais un jour Tharrion fit son apparition, brusquement il entra dans la vie de sa fille. Pourquoi ? La première fois qu’il la voyait et il lui demanda de partir, elle et sa mère car des tensions commençaient à naitre avec les humains et les autres loups qui commençaient à se répartir en meute. Malgré le fait qu’il n’eut jamais vraiment aimé Mère Louve, il avait tout de même réussi  éprouver un peu d’affection pour son unique fille. Voulant se protéger en même tant qu’eux, il supplia à la Mère de partir dans une meute avec sa fille. Mais la louve sauvage, loin de se laisser faire resta obstinée, ne voulant guère écouter de ce pauvre géniteur qui n’avait fait que de planter sa graine et de les ignorer totalement jusqu’à maintenant. Les deux femelles restèrent donc sur leur terres, mais, Tharrion, étant un chien intelligent  et bien informé, ses paroles ne tardèrent pas à se confirmer, malheureusement…des humains affluèrent  de partout en Amérique, fuyant probablement le Canada et Mère Louve fut trouvée alors qu’elle chassait. Colombe, qui attendait sagement le retour de sa mère se rendit compte qu’elle ne reviendra plus jamais. Le cœur brisé, pas une seule larme ne coula sur son visage, mais à présent, la haine voilait son regard. Les  humains devinrent ses pires cauchemars, chaque jour sa haine grandissait jusqu’à devenir insupportable. Mais  Colombe était encore une louve avec de la raison. Du haut de ses  8 mois, elle ne ferait jamais le poids, alors elle se souvint des conseils de son géniteur… Intégrer une meute. C’est ce qu’elle tenta de faire, en suivant ces étranges odeurs canines. La louve n’avait jamais été élevée et n’avait jamais côtoyé autres personnes que sa mère, elle ne connaissait donc pas les manières des loups aussi bien bizarre que cela puisse paraitre. Lorsque son regard bleu croisa celui d’un loup, elle fonça dessus tête baissée sans prendre gare aux signes physique qu’exprimait son corps. Elle avait les babines retroussées, prête à grogner pour interpeller l’individu mais il ne vit pas ce même geste de la même façon. Elle reçut donc des coups de crocs et des insultes. Après cet incident, elle se jura de ne plus jamais faire confiance aux tribus. Alors elle  traina dans quelques ghettos ...Confrontée aux autres chiens qui vagabondaient de part et d’autre sous la domination des hommes, et étant louve, elle gagnait haut la main. Ses combats au début étaient rapide, quelques petites morsures par-ci et par-là…Mais à force de gagner, la jeune louve s’attirait les foudres des autres canidés, et un jour plusieurs se ruèrent sur elle et le combat fut très bruyant.

Ce qui ne manqua pas d’attirer des hommes…Ils voyaient cette louve  se battre avec force et hargne, ils ne tardèrent pas à « l’adopter ».  Ainsi, un homme plutôt pauvre mais courageux  décida de la prendre comme louve combattante. Sachant que ces jeux là attiraient beaucoup de riches (parce que l’interdit  nous attire, voyons), il organisa secrètement un rassemblement pour  les combats de chiens et ce fut là que le vrai enfer de Colombe commença.

Son maitre, armé d’un gourdin l’avait forcée à arriver sur le Champ de bataille. Il y avait beaucoup d’hommes. Trop d’hommes, trop de bruits et le stress de  Colombe augmenta.  Son Maitre la caressait à contre sens avec un gant  pour l’énerver tandis que d’autres tiraient sur sa queue. La colère de Colombe, pauvre victime dans tout cela, explosa pile au bon moment  et se fut un pauvre bouledogue qui en paya les frais. Il fut son premier adversaire, elle ne l’oublia jamais. Les hommes hurlaient, lui lançaient des petits  morceaux de verres qui lui faisaient mal, si mal….Au bout de quelques minutes de  bataille avec son adversaire, elle s’arrêta comme à son habitude et chercha à s’en aller. Mais non, les humains ne voulaient pas. Maitre la frappait avec son gourdin, il voulait plus que ça. Pour gagner les paris il fallait aller plus loin.

Il fallait tuer.

La louve n’avait jamais fait cela. Elle ne le voulait pas, son esprit hurlait de ne pas le faire, mais ce fut l’instinct animal qui prit le dessus. Les humains, maudits êtres la mirent à bout et dans une rage incontrôlée qu’elle mordit en pleins dans la jugulaire du Bouledogue. Les hommes se mirent à hurler et à l’acclamer «  Sauvage, Sauvage », son Maitre récoltait tout l’argent tandis que  Colombe tournait, tournait dans le cercle en gémissant. Qu’avait-elle fait ? Seigneur elle avait tué ! Tué pour ces hommes ! Tué un innocent, victime de ces pourritures qu’étaient les bipèdes et de leurs jeux sanglants ! Après cette première bataille, la louve  noire fut ramenée chez son Maitre et n’eut comme récompense qu’un maigre morceau de viande séchée et un peu d’eau. Elle passa sa première nuit à se remettre de ses blessures. Mais le lendemain, c’était rebelote.

Deuxième combat, deuxième rage, deuxième mort. Et tous les jours ce fut pareil. Elle combattait, elle tuait..Ou était passé se petit visage rondouillarde de loupiote ? Ce n’était plus qu’un agréable souvenir du passé. Ces moments Mère Louve la nettoyait en lui disant qu’elle était la plus belle, la plus magnifique...  Maintenant elle n’était plus que colère, elle était les flammes, elle était la  Sauvage. Ce surnom acquis par ces êtres qui ne lui inspirait que la haine….Son pelage était terne, sale, couverts de blessures sanguinolentes. Elle ne savait plus sourire, elle n’en connaissait pas la définition. La seule expression que l’on pouvait voir  sur elle était ses babines retroussées par la colère.

Petite fleure piétinée, souillée par le sang, colombe aux épines pointues…

Elle ne pensait plus, elle n’en avait pas le courage. Même pas une once d’espoir était encore en elle. Sa vie se résumerait à se battre et à tuer. Toujours les mêmes ennemis, au pelage terne et aux yeux noirs. Mais un jour, son quotidien changea.  Elle fut conduite dans un somptueux endroit, beaucoup trop lumineux et propre pour Colombe. Elle grogna directement ( elle ne savait faire que cela de toute façon ), son pelage hérissé face aux autres chiens en fixant les humains avec haine. Les hommes la connaissaient et étaient habitués à ne recevoir que des regards noirs de sa part ne furent pas surpris. Ses pattes noires foulaient le sol d’une démarche de prédatrice, ses yeux bleus dénués d’émotions observaient les alentours, car aujourd’hui elle sentait que ça allait être différent.

Elle arriva sur le terrain ou se déroulerait le combat et pour la première fois de sa vie, une  pure expression de surprise passa sur le visage de Colombe. Son adversaire était accompagnée d’un homme visiblement riche. Une seringue dans la main, il restait près de son chien. Ou d’une louve, plutôt. Elle sentait l’odeur des tribus qui l’avait rejetée..…Colombe resta bouche-bée, les oreilles aplatie en arrière. L’homme riche s’approcha de sa louve terrorisée, la seringue à la main et l’enfonça brutalement dans la louve qui poussa un cri déchirant.

la Colombe Sauvage se mit à reculer, les babines retroussées mais aucun son ne sortait, elle attendait de voir la réaction de la louve d’en face. Puis brutalement, la femelle  aux origines clanique se redressa en poussant un cri de rage, les yeux fous elle bondissait dans tous les sens, de la bave coulait de sa gueule et elle fonça tout droit sur Colombe qui n’eut aucun mal à éviter le coup.  Le combat fut, bref, très bref…la louve  se conduisait à sa propre perte en gaspillant son énergie. Ayant pitié  de la piètre prestation de sa semblable, et parce que elle devait aussi sauver sa vie, Colombe mordit directement à sa jugulaire. Au bout de quelques instants, alors qu’un étonnant silence régnait dans la salle, la louve rendit son dernier soupir.

-  Merci d’avoir abrégé….dis aux Iroquois que je suis morte….s’il te plait…

- Pourquoi ferais-je une chose pareille ?  Le ton de la Sauvage était glacial. Hors de question qu’elle aide ces chiens-galeux. S'ils avaient pris la peine de l’écouter, peut être qu’elle n’aurait jamais été le jouet des immondes humains…

L’homme riche, qui jubilait d’avoir perdu son petit bijou  décida de se rapatrier sur Colombe. Il n’eut aucun mal à négocier son prix avec Maitre qui échangeait des mois d’enfer et de coup de gourdins contre de simples billets verts.

Ainsi  Colombe fut adoptée par le Bourgeois. Elle fut immédiatement soignée et nourrie comme il le fallait. Gravement blessée au niveau de sa patte, elle eut le droit à plusieurs mois de convalescence ou elle en profita largement…Jamais tels soins ne lui fut prodigués ainsi et elle apprit à ruser encore et encore pour éviter le jour ou on l’enverrait encore au combat.

Un jour, elle s’échappa de la maison et suivit les odeurs des meutes, comme elle l’avait fait une année auparavant. Maintenant, la femelle noire erre sans but et semble vivre que par simple automatisme. Elle se contente de suivre son instinct, et pour marquer son passé sanglant, elle décida d’ajouter  ironiquement à son nom Colombe le  surnom qu’on lui avait donné :  Sauvage. ...


✖ Le loup en vous ✖

Age • 14 ans.
Prénom ou pseudo • Pauline.
Sexe •  Fille !
Comment nous as-tu connu ? •  Bouton top site et votre petite icône qui s'est affichée..c:
Présence • 7/7, je passe tous les jours sauf gros imprévu.
Autre chose ? • Très beau fo-fow c:
Code du règlement • [Les loups][domineront][le monde.] [hide]

image by consolation-prizes # code by shiya.



Dernière édition par Colombe Sauvage le Sam 9 Mai - 13:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

avatar

Fenrir







MessageSujet: Re: | La Colombe aux crocs acérés | Sam 9 Mai - 13:14



   
Re-bienvenue parmi nous Colombe Sauvage.

Pour commencer, ton écriture est fluide, agréable à lire, hormis quelques petites fautes dans l'histoire qui ne sont pas très graves.

Pour ton vava, il faudra le mettre à la bonne taille, soit 200*320, si tu as des difficultés pour ça, Étoile Vagabonde peut te le faire.

Ton caractère est parfais, je n'ai rien à redire à ce sujet. Un caractère d'ailleurs intéressant, je trouve.
Pour ce qui est de l'histoire, le fait que Colombe soit à moitié loup à moitié chien me plaît bien, ça apporte une touche d'originalité à ton personnage.

Cependant, quelques petits points de ton histoire ne colle pas avec le conteste.
- Quand tu parles de territoire neutre, lorsque Colombe vivait avec sa mère ses premières lunes, il faudrait que tu précise juste où se territoire se situe à peu-près, soit dans le territoire neutre du contexte, soit dans un territoire plus éloigné (exemple : est des USA ou du Canada, ou encore en Amérique du sud, etc).
- Tu parles de tensions entre les humains et les autres loups. Cela dépend de l'endroit neutre que tu as choisis. N'oublies pas, que les humains se sont retranchés dans les pays du sud. Cela veut dire qu'en Amérique du nord et au Canada par exemple, il n'y en plus beaucoup. Et ce, à cause de l'ère de glaciation dans lequel est le contexte.
- "des humains affluèrent  de partout sur les terres inoccupées", même chose que précédemment, tout dépend de l'endroit où Colombe et sa mère se trouvent.
- Pour ce qui est des combats qui attirèrent les hommes, effectivement, selon l'endroit que tu auras choisi, attention. Si c'est dans les pays du nord de l’Équateur, ils ne peuvent être très nombreux. Des combats peuvent avoir lieu, mais les humains en question ne seront q'une petite dizaine tout au plus. Et si on considère l'ère glaciaire dans laquelle ils survivent, ils sont forcément nomades.

La fin de ton histoire est bonne par contre, j'aime l'idée qu'elle survive comme elle peut et qu'elle ajoute ce nom d'elle-même. Pour les points que tu dois revoir, si tu décides que ta louve vient d'une région plus au sud de l’Équateur, il faudra juste que tu rajoute comment elle a fini par arriver vers les territoires occupés par nos cinq meutes. N'hésites pas aussi à consulter le plan dans le contexte si tu as besoin.

Enfin, si tu as des questions, n'hésites pas, on est là pour ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenofwolf.forumactif.org


avatar

Colombe Sauvage







MessageSujet: Re: | La Colombe aux crocs acérés | Sam 9 Mai - 13:33

Merci pour cet accueil ! ^^
J'ai essayé de corriger mes fautes quand je les voyais et j'ai mis en gras les choses que j'ai modifiées ! J'espère que ce sera bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

avatar

Fenrir







MessageSujet: Re: | La Colombe aux crocs acérés | Sam 9 Mai - 13:48



Bienvenue chez les Vagabonds,

tu es validée. A présent que tu fais partie des fous de ce forum, je t'invite à faire une demande de RP si tu cherches un ou plusieurs partenaires. N'hésites pas à consulter la Vie en Meute pour t'aider lors de tes RP's, ainsi que notre système de points mis en place. Tu peux également poster une fiche de liens/Rp pour ton loup à cet endroit. Enfin, si tu as des questions ou des problèmes, n'hésites surtout pas, nous sommes toujours là pour nos louloups  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavenofwolf.forumactif.org




Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: | La Colombe aux crocs acérés |

Revenir en haut Aller en bas

| La Colombe aux crocs acérés |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» L'entraînement de guérisseuse (PV Nuage de Colombe)
» La colombe enflammée...
» Horus -Tribu des crocs de feu-Guerriers
» De capes et de crocs [PV Enorth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Tanière des Inscriptions :: Nos loups répertoriés :: Nos loups recensés :: Les Vagabonds-